Nombre total de pages vues

lundi 20 avril 2015

Découverte : Pasajes - Pasaia

 Les deux populations historiques qui forment la commune de Pasajes, Pasaia en Basque sont les quartiers de Pasai San Pedro et Pasai Donibane, nés sur les rives opposées à l'entrée du port de Pasajes au pieds des monts Ulia et Jaizkibel. Ils étaient à l'origine de simples villages de pêcheurs et pilotes marins. Ces noms sont dus aux invocations de leurs églises paroissiales respectives.
 
Le nom de Pasajes apparaît à la fin du XVe siècle pour se référer à la ria. Il existe deux théories à ce sujet. Une fait référence au fait que le nom provient d'un impôt appelé Pasage qui devait être payé là, tandis qu'une autre théorie (qui est plus répandue) dit que le nom de Pasajes se réfère à l'étroite embouchure du port. En tout cas le nom était à l'origine singulier, le Passage.
 
Deux français marquèrent l'histoire de Pasajes. Marie Paul Yves Roch Gilbert du Motier, Marquis de Lafayette, qui embarqua ici sur le «Victoire» le 26 avril 1777 pour les Etats-Unis et combattre au côté de Georges Washington pour la guerre d'indépendance, et Victor Hugo qui y séjourna en 1843.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

vendredi 17 avril 2015

Randonnée : le circuit des redoutes depuis le pont d'Amotz


Le circuit des redoutes à St Pée sur Nivelle quartier Amotz est une magnifique balade facile, avec des points de vue panoramiques sur la Rhune et Sare.

Accès : Depuis le centre de St Pée sur Nivelle, prendre la direction de Sare sur 3. 5 km se garer sur l'aire de trie près du pont d'Amotz.

Traverser le pont d'Amotz et poursuivre sur la droite sur une petite route, maisons poursuivre sur la piste.
Le GR8 et le balisage jaune nous guide jusqu'à la première redoute, poursuivre à droite sur le chemin agricole et atteindre sur la droite la 2ème redoute qui offre un magnifique panorama.

Redescendre de la redoute et poursuivre à droite sur l'excellent sentier en direction de l'Est (balisage du GR8 = rouge et blanc).

Carrefour, continuer tout droit et atteindre la dernière des redoutes (magnifique panorama).

Le sentier descend et atteint  un replat, laisser à droite le GR8 (qui se poursuit jusqu'au col de Pinodieta),  et continuer à gauche jusqu'à la ferme Kamietakoborda (attention pente raide).

Passer devant la ferme Kamietakoborda et continuer sur la petite route.

Intersection laisser à droite le goudron et continuer sur la piste jusqu'aux hangars de la piste d'ULM.

Hangars piste d'ULM, continuer sur la petite route (balisage jaune) jusqu'au pont d'Amotz.

Balade facile (en absence de brouillard et de pluie) d'une durée d'environ 2h 30 pour 8km et 217m de dénivelé.

Le chemin agricole

Le massif de la Rhune

Sare


St Pée sur Nivelle

La Rhune et le chemin

La dernière redoute

La ferme Kamietakoborda

Zone pastorale

lundi 13 avril 2015

Patrimoine : la Villa Belza à Biarritz

Entre le Port Vieux et la Côte des Basques la villa Belza est construite en 1882 sur le terrain appelé ''le champ du rossignol''.

Avant la construction les promeneurs pouvaient emprunter un chemin qui longeait l'océan.

Sa situation insolite sur les rochers, sa proximité avec le "Pont du Diable ", son nom de "Belza" signifiant noir en basque, en ont fait pendant des décennies l'antre du mystère, alimentant les légendes les plus folles de sorcellerie ou de revenants.

En 1923, la propriétaire Mme Dufresnay loua la maison à Grégoire Beliankine, beau-frère d'Igor Stravinsky. Il reconvertit la villa en restaurant russe, mais ne pouvant utiliser le nom de Belza, il l'appela le Château Basque. Des dîners de gala somptueux s'y déroulèrent.

Le Prince de Galles, futur Edouard VIII, était un adepte convaincu de ses soirées. Les grands-ducs russes se croyaient revenus au pays et s'en donnaient à coeur joie.

Après avoir été réquisitionnée en 1940, elle fut restaurée et divisée en 7 appartements. Mais la discorde entre les copropriétaires fut à la base de la dégradation de la Villa Belza qui subit un premier incendie. Elle fut rachetée et la tour restaurée, mais le 8 Juin 1974, un second incendie ravagea la maison détruisant les deuxième et troisième étages. Il y eut des procès interminables, des lenteurs administratives,la maison resta ouverte à tout vent, vite squattée.

Mais, le miracle se produisit : un promoteur parisien racheta tous les lots et
rénova la maison qui menaçait ruine.

En 1997, la ville a classé la Villa Belza.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir















vendredi 10 avril 2015

Découverte : la passerelle d'Holzarte à Larrau

Au bas de ces sommets, entre Larrau et Ste Engrâce les torrents puissants ont traversé, comme un trait de scie, la couche calcaire, épaisse de 100 à 300 mètres, formant des canyons d'une étroitesse inouïe.

Les gorges d'Holzarté et d'Olhadubi est une des curiosités naturelles les plus spectaculaires des Pyrénées, et l'on peut ressentir quelques sensations fortes en franchissant la passerelle d'Holzarté, jetée au dessus du torrent d'Olhadubi qui coule 150m plus bas.
L’impressionnante passerelle d'Holzarte, fut construite en 1920 par les ouvriers italiens de la scierie Lombardi Morello de Tardets pour permettre l'exploitation forestière du bois de Holzarte.
L'exploration du fond des gorges d'Olhadubi fut entreprise en 1909 par l'inventeur de la spéléologie moderne Edouard Alfred Martel. Avec un matériel extrêmement lourd comme des échelles de bois et des barques, il remonta les trois quarts des gorges, un exploit pour l'époque.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

Coup d'oeil : la montagne basque en hiver

La Rhune depuis Biarritz

Le massif de la Rhune

Les Trois Bornes

L'Atxuria

Akelarre de l'Atxuria

Xareta

Alkurruntz

En Basse Navarre

Le Baigura

Le Baigura

A Urcuray

A Urcuray

A Urcuray

L'Ursuia

Le Baigura depuis l'Ursuia

Le Baigura depuis l'Ursuia

L'Ursuia

L'Artzamendi

L'Artzamendi et le Mondarrain

Bidarray et les crêtes d'Iparla

Les crêtes d'Iparla

Les crêtes d'Iparla
Les crêtes d'Iparla

Les crêtes d'Iparla

La vallée de Baigorry